Repas partagé et FILM-CONCERT

Par Le samedi, 19 octobre 2019 0

Dans Vie du village

À l'occasion de leur tournée, Nicolas Drolc & Andy Dale Petty feront escale à Lespinassière !

MERCREDI 30 OCTOBRE 2019- 19H00 à EMMAÜS LESPINASSIERE (repas partagé puis film et concert au chapeau)
 

Index

Nicolas est cinéaste, son premier long-métrage, Sur les toits, raconte les révoltes qui ont embrasé les prisons françaises au début des années 70. Dans la foulée il a réalisé le portrait d'un perceur de coffres-forts anarchiste septuagénaire, Serge Livrozet, dans La Mort se Mérite. Cette fois, il viendra nous présenter son dernier film, Bungalow Session.

"Certaines tribus indiennes sont persuadées qu'il est impossible de réellement connaître un lieu qui se tiendrait au-delà d'un périmètre de 500m autour de son tipi. Le réalisateur Nicolas Drolc partage visiblement cette idée. Drolc voulait réaliser un film rendant compte du bouillonnement de la scène folk, blues et gospel américaine actuelle, sans pouvoir toutefois quitter sa base -son "bungalow"- situé quelque part dans la ville de Nancy. Il a résolu le problème géographique en invitant ses musiciens préférés à venir jouer dans le bistrot du coin, à dormir chez lui puis à se plier à un jeu de questions/réponses improvisées le lendemain des concerts - induisant par là une session d'enregistrement acoustique. Le film réunit le troubadour de l'Alabama Andy Dale Petty, la légende de la scène garage de Detroit Danny Kroha, le prêcheur n'a-qu'un-oeil Reverend Deadeye, le prophète du folk californien Willy Tea Taylor, le songwriter et instituteur Possessed by Paul James et le grand seigneur du gospel de cave the Dad Horse Experience."

https://dicodoc.blog/2018/12/18/m-comme-musique-americaine
 
 
 

Index 1

Andy, personnage du film, musicien de Folk et de Blue Grass dans la tradition de Woody Guthrie et Mississippi John Hurt sortira de l'écran pour un concert après la projection !
"J'ai rencontré Andy Dale Petty à Huntsville, en Alabama. Dans une de ses poches, il conservait soigneusement une carte du réseau ferroviaire de l'Alabama. Il m'a raconté à quel point il aimait voyager dans des trains de  marchandises, à la manière des hobos des années 30. Il m'a appris comment courir le long d'un train en marche, comment sauter dans un wagon, en surveillant bien les rayons des roues, car ceux-ci peuvent à tout  moment, vous découper un membre et même la tête. Plus tard ce jour là, Andy s'est assoupi sur le bois d'un porche humide. Le lendemain, il nous a réveillé au son de sa guitare. Ce sont des types de la trempe d'Andy qui font de l'Amérique ce cauchemar joyeux qu'elle est encore de nos jours [...] Si par hasard un jour vous croisez Andy le long du chemin de fer, offrez lui une boîte d'haricots rouges. Et aussi un Hot Dog. Il l'aura bien mérité".

Ajouter un commentaire